CONFERENCE DE PRESSE, 22.08.1997

Grand Prix de Belgique à Spa-Francorchamps, 1997 -
Conférence de Presse du vendredi



This interview is also available in English!
Many thanks go to Sylvie Lacord for translating this interview!

Alain, avec quatre titres de Champion du Monde derrière vous, de quelle fašon apportez-vous votre aide à vos Pilotes?
L'essentiel, c'est d'utiliser tout le bénéficie de mon expérience, afin de leur éviter de commettre d'énormes erreurs dont on peut se rendre compte à l'extérieur. C'est plus facile pour moi de pouvoir le faire, comparé à Jackie STEWART, parce que moi je conduisais encore une F1 l'année dernière, alors que lui sa dernière course remonte à 24 ans. Cependant, il faut que je soit prudent, et que je ne pense pas trop au passé. Cela revient aux Pilotes et aux Ingénieurs de mettre au point la voiture, avec la participation de toute l'équipe. Mais quelquefois vous devez vous servir de votre expérience pour les guider : il s'agit de le faire au bon moment, et intelligemment.

En tant que quadruple Champion du Monde, est-ce que vous trouvez que les sponsors vous ouvrent automatiquement leurs portes?
Non, on ne m'ouvre pas plus les portes. Il est possible que je leur ai demandé moins d'argent que les autres. Par ailleurs, je pense pouvoir apporter quelque chose de différent à nos sponsors: on donne une nouvelle image et je suis capable de faire beaucoup de choses en F1. Si plusieurs sponsors, particulièrement des franšais, me soutiennent actuellement, c'est simplement parce qu'ils veulent savoir ce que mon équipe sera capable de faire, et pas parce que je suis Champion du Monde. J'ai déjà eu des tas de problèmes dans ce domaine, parce que plusieurs sponsors avaient tendance à se dire, "Oh, ce Prost, c'est peut-être un sportif et un Champion du Monde, mais pas un homme d'affaires". S'ils investissent dans l'équipe, c'est parce qu'ils croient en l'équipe.



Back to interview-page!

To Prost-infopage!

To prostfan.com!

prostfan.com © by Oskar Schuler, Switzerland